Nous avons tous au moins une fois dans notre vie, eu à regarder des films pour adultes. Communément appelés films pornos pour pornographiques, ce type de films mettent en général des acteurs (dépendamment de l’orientation sexuelle choisie par le réalisateur) en plein ébats. Appréciés pour certains qui s’en servent comme modèles pour leur propre vie sexuelle, ces films pornos créent depuis peu la polémique. Et en Nouvelle-Zélande, les pouvoirs publics ont décidé de prendre le taureau par les cornes.

Ils font du porte à porte nus pour sensibiliser

La Nouvelle-Zélande est un pays pionnier dans le domaine de la législation. Entre autres domaines, dont le pays peut s’enorgueillir.

La page d’accueil de PornHub, la plateforme de streaming porno la plus populaire du monde – Crédits photo : Flickr

Et en matière de porno, la Nouvelle-Zélande produit pas mal de films qui sont visualisés par des milliers d’internautes sur des sites spécialisés. Juste que, ces internautes justement, prennent le plus souvent pour argent comptant les scène filmées dans ces films pour adultes. Au point d’en faire des modèles de référence pour leur propre vie sexuelle.

Et en l’absence d’éducation sexuelle, des dérives peuvent rapidement découler d’une forte consommation des films X. En Nouvelle-Zélande, afin de sensibiliser la population sur les méfaits des films X, le gouvernement a décidé de financer une campagne nationale.

Source : Pixabay. La dépendance des hommes à la pornographie.

Celle-ci est basée sur deux acteurs pornos dévêtus et faisant du porte à porte afin de sensibiliser les populations.

Le porno c’est pas mal, mais c’est pas bien non plus

Alors dans leur mission, les deux acteurs pornos sont arrivés chez une famille. Trouvant la mère serviette attachée sur la tête et tasse de thé en main.

Après avoir indiqué à la mère de famille que son fils consommait probablement des films pornos, ils ont demandé à s’entretenir avec le jeune adolescent. L’idée était de lui expliquer surtout que ces films X sont tout sauf la réalité. Tous deux lui ont en effet rappelé qu’il n’est jamais question du consentement des personnes filmées dans les vidéos pornos.

Source :

Recevez le top des news du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici