Dans cette troisième et dernière édition consacrée au rôle et aux différentes pathologies de la prostate nous traiterons de des bases du diagnostic et du traitement de l’HBP (Hypertrophie Bénigne de la Prostate).

Les bases du diagnostic

Le diagnostic d’une HBP est clinique et paraclinique. Sur le plan clinique le médecin fera un examen complet de votre organisme. Un temps de cet examen consiste à effectuer le toucher rectal au travers duquel il appréciera la forme, la taille, la texture et surtout la conformation de votre prostate. A cet examen clinique s’ajouteront des examens paracliniques ou examens d’extention.

Une biopsie prostatique en cours – Crédits photo : Wikimedia Commons

Notamment la PSA (Prostate Stimulating Hormon), une hormone dont le dosage sanguin permet d’apprécier le fonctionnement de la prostate. Le second examen n’est autre que l’échographie vésico-prostatique. A la recherche de modifications de la vessie ou de ses annexes, ou de la prostate et ses annexes.

Le traitement

L’HBP est à ce jour traitée selon deux schémas thérapeutiques. L’un médical et l’autre chirurgical. Car il faut savoir que si la prostate n’est qu’augmentée de taille et ne porte aucune tumeur, elle demeure grosse et gêne donc au passage les organes environnants. Notamment l’urètre qui est comprimé, ce qui réduit le volume de l’urine émise ou la force du jet.

Le traitement médical consiste à user de molécules qui agiront sur la prostate directement afin d’en réduire la taille. Ce traitement use des récepteurs hormonaux de la prostate. Le traitement chirurgical est non invasif et consiste à introduire une tige métallique dans le pénis puis de racler à l’aide d’un pistolet électrifié situé au bout de cette tige, les bords de la prostate. On parle là de RTUP (Résection Trans-Urétrale de la Prostate).

Une RTUP en cours – Crédits photo : Wikimedia Commons

L’arbre décisionnel est bien plus complexe que cela, et seul votre médecin praticien saura quel traitement est le mieux adapté pour votre cas précis. Il faut donc vous référer à celui-ci. Tout en gardant à l’esprit que lorsqu’elle est prise en charge suffisamment tôt, l’Hypertrophie Bénigne de la Prostate ou hyperplasie de la prostate, est aisément traitable avec d’excellents chiffres de rémission.

Recevez le top des news du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici