Alors qu’on connait tous les qualifiés pour la Coupe du Monde de Football 2018, nous connaissons également la compositions de chaque chapeau. En attendant le tirage au sort de la Coupe du Monde, qui aura lieu le 1er Décembre à Moscou, on peut déjà tirer quelques enseignements de la composition de ces chapeaux et définir les équipes qui nous semblent favorites de chaque groupe.

La composition des chapeaux

Veuillez noter que le pays organisateur est placé d’office dans le chapeau 1. Nous avons également ajouté des couleurs au contenu des chapeaux, l’équipe rouge indique l’équipe à éviter dans le chapeau alors que l’équipe bleue indique l’équipe qui nous semble la plus faible.

  • Chapeau 1

Allemagne, Argentine, Belgique, Brésil, France, Pologne, Portugal, Russie

  • Chapeau 2

Angleterre, Colombie, Croatie, Espagne, Mexique, Pérou, Suisse, Uruguay

  • Chapeau 3

Costa Rica, Danemark, Égypte, Iran, Islande, Sénégal, Suède, Tunisie

  • Chapeau 4

Arabie Saoudite, Australie, Corée du Sud, Japon, Maroc, Nigeria, Panama, Serbie

Le fonctionnement des chapeaux

Lors du tirage au sort, on retrouvera dans chaque poule une équipe de chacun des 4 chapeaux. Les équipes sont classés dans les chapeaux en fonction de leur classement FIFA. Ce classement est calculé en prenant en compte tous les matchs disputés par chaque équipe sur les quatre dernières années, donnant un coefficient à chaque rencontre en fonction du résultat, de l’équipe affronté et de l’importance du match. L’importance des chapeaux réside dans le fait que deux équipes issues du même chapeau ne peuvent pas s’affronter, mais également qu’une équipe ne peut pas affronter deux équipes du même chapeau, ce qui fait que la France ne pourra pas affronter les autres équipe du chapeau 1, mais il ne se retrouveront pas non plus avec une poule comprenant l’Espagne et l’Angleterre. L’objectif de ses chapeaux est d’éviter des poules trop déséquilibrées, et de s’assurer de retrouver les grosses équipes pour la phase à élimination directe.

Source :

L'équipe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline