Facebook a récemment annoncé la mise à jour de son algorithme filtrant et classant les publications apparaissant dans les fils d’actualités de ses utilisateurs. Cette fois, il sanctionne les liens de type spammeurs.

Vers une suppression des liens à faible qualité

De plus en plus de clickbaits apparaissent en effet dans les fils d’actualité de membres de la communauté Facebook. Qualifiés de très mauvaise qualité, ils véhiculent souvent des fausses informations et les exagèrent plus qu’il ne faut pour inciter l’internaute à les ouvrir. Bon nombre d’utilisateurs partagent cependant ces posts, pullulant avec les fils d’actualité de leurs amis et ne permettant pas de voir autre chose qu’eux. Pour pallier à leur prolifération, l’équipe de Mark Zuckerberg a apporté àNewsfeedRankingAlgorithm les corrections nécessaires. Elle va réduire les signaux émis par les facebookers  publiant et partageant massivement ces liens afin d’amoindrir leur influence de spammeurs.

L

Privilégier les contenus informatifs

Le réseau social affirme que cette révision concerne également les URL, à un niveau individuel mais les domaines n’en subiront pas les conséquences. Les pages d’entreprises, de sociétés ou d’autres n’ont non plus rien à craindre, de même pour les autres types de contenus textuels, photos ou vidéos. Qu’on qu’il en soit, Facebook précise qu’à l’origine, un fil d’actualité doit être informatif avant d’être ludique. Ce qui sous-entend que les utilisateurs habitués à cette pratique de clickbait devrait voir leur reach baisser d’un ou de plusieurs crans.

Dans la même optique, très prochainement, il ne sera plus possible de changer un lien sur le réseau social avant de le publier. On ne pourrait donc plus modifier ou personnaliser le titre, la description ou l’image des liens partagés sur le réseau social. Le but est de pouvoir supprimer une bonne fois pour toutes les moyens permettant de rendre viral leurs fake news.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline